Wikimedia Quarto/2/Fr-2

From the Wikimedia Foundation
< Wikimedia Quarto‎ | 2
Revision as of 21:08, 28 August 2008 by MBisanz (talk | contribs)

Jump to: navigation, search

Bienvenue
Bienvenue

Fondateur
Fondateur

Rapports
Rapports

Projets
Projets

Entretien
Entretien

Presse
Presse

International
International

Notes finales
Notes finales



Lettre du fondateur

 

Jimbo Wales in France.jpg

L'année 2004 a été particulièrement passionnante pour Wikimédia, mais l'année qui commence nous réserve bien d'autres surprises !

Le temps paraît loin où nous restions hors-ligne pendant trois jours parce que nous avions trois serveurs et que deux d'entre eux tombaient en panne à cause de problèmes de carte mère et de disque dur. Pourtant, c'était il y a seulement un an, presque jour pour jour. Aujourd'hui, nous avons 40 serveurs et d'autres arriveront bientôt.

En un an, nous sommes passés d'une situation où nous redoutions d'être cités par un site d'information comme Slashdot parce que nous ne pouvions pas assumer le pic de trafic résultant de l'annonce, à une situation où nous ne nous rendons même plus compte des moments où nous sommes épinglés.

Notre croissance ne s'est pas ralentie et devrait même s'accélérer. Nous avons atteint un résultat sans précédent, qui rejoint les premiers rêves de l'Internet : des gens partageant la connaissance, la redistribuant librement, travaillant ensemble à la mise en place d'outils essentiels pour construire un monde meilleur.

Personne ne peut dire exactement ce que la nouvelle année nous réserve, mais certains des développeurs suggèrent que si nous continuons sur notre lancée, nous serons parmi les 100 ou les 50 sites les plus visités au monde avant la fin de l'année, et nous aurons besoin de centaines de serveurs.

Cette croissance apparaîtrait comme fabuleuse à n'importe qui, mais elle l'est tout particulièrement en raison de la façon dont nous l'avons atteinte : d'une façon que personne n'aurait imaginée possible... des centaines de bénévoles collaborant de façon détachée et vaguement anarchique à un but auquel nous croyons vraiment.

Comment allons-nous gérer cette croissance ? De la même façon que nous avons géré les choses dans le passé : grâce à des délibérations réfléchies au cours desquelles nous chercherons à trouver les idées les meilleures, de quelque source qu'elles viennent. Nous devons identifier les domaines dans lesquels nous avons besoin d'aide, et rechercher cette aide activement.

Par exemple, les demandes en terme de temps de développement deviennent de plus en plus substantielles et nous devons recruter et retenir plus de développeurs, une tâche plus ardue que celle de trouver de nouveaux auteurs, parce que les développeurs doivent se former avant d'atteindre leur productivité maximum. Par ailleurs, nous savons que Wikipédia traite mieux certains sujets et nous devons réfléchir à la meilleure manière d'attirer des contributeurs dont les centres d'intérêt complètent ceux de la communauté existante.

Je demande à chacun de prendre pour cette nouvelle année une résolution consistant à réfléchir à la façon dont nous pouvons au mieux gérer notre croissance et tout particulièrement sur la manière dont nous pouvons trouver l'aide dont nous avons besoin. Si chacun des contributeurs bénévoles actifs pouvait trouver une personne qui apporterait du nouveau à notre communauté, nous pourrions grandir tout en nous maintenant et nous améliorant.


Lettre du conseil d'aministration
Strelitzia modified.jpg

L'année 2004 fut étonnante pour toutes les raisons indiquées par Jimmy Wales ci-dessus, mais pour d'autres également. Cette année écoulée fut surtout celle d'une évolution vers l'internationalité.

2004 se caractérise par un taux de croissance phénoménal des projets en langue non anglaise. C'est en 2004 que le nombre d'articles encyclopédiques en langue non anglaise a dépassé le nombre d'articles contenus dans la wikipédia anglophone. La mise en place du portail www.wikipedia.org après 2 ans de discussions reflète d'ailleurs cette internationalité.

De très nombreuses communautés locales sont à présent unies par des liens très forts et ont un fonctionnement autonome plutôt qu'un fonctionnement simplement calqué sur le projet anglophone. Mieux ! Elles sont devenues source d'inspiration pour les autres projets. Il est particulièrement frappant de noter le nombre d'initiatives originales naissant dans les communautés locales (telles que publications sous forme de CD Rom) ainsi que les initiatives visant à renforcer la coopération entre projets (projet Merry Christmas, translation of the week, ou le tout dernier International writing contest). C'est pour saluer ces initiatives que ces projets sont mis en exergue dans la présente édition.

L'année fut aussi une période de rencontres en chair et en os dans de très nombreux pays, en particulier en Europe et en Asie (rencontres à Paris, Berlin, Munich, Rotterdam, Londres, Taipei, pour n'en citer que quelques-unes). L'existence de communautés aussi actives est la preuve vivante du développement mondial de nos projets.

Cependant, la communication entre les différentes communautés est encore parfois difficile, ce qui n'est pas étonnant eu égard à la diversité des langues parlées par tous les wikipédiens. De nombreux efforts ont cependant été fait cette année vers plus d'échanges, vers un site méta http://meta.wikimedia.org ouvert à tous, vers la traduction des pages clés, vers une plus grande prise en compte de l'opinion de tous.

Une publication telle que Quarto aurait été unilingue, ou au mieux bilingue il y a un an. Elle est à présent traduite dans de nombreuses langues.

L'aspect international de notre projet est aussi visible d'un point de vue administratif et juridique, avec la création d'une fondation destinée à soutenir la croissance et le développement de tous nos projets, et l'élection de deux membres représentants des wikipédiens (toutes deux de sexe féminin, je ne me lasse pas de le répéter, c'est tellement rare dans les conseils d'administration...). Cette année a aussi vu la création de deux associations locales, les associations allemandes et françaises, de même que des préparatifs pour d'autres structures juridiques.

Bref... Il y a trois ans, j'ai rejoint un petit projet uniquement en langue anglaise, situé sur http://www.wikipedia.com, possédé par un entrepreneur américain inconnu. Projet fabuleux, mais ô combien frustrant dans son orientation monolingue. Aujourd'hui, nous avons évolué vers un projet complexe d'ampleur mondiale, soutenu par une structure sans but lucratif.

Pour 2005, je souhaite que nous parvenions d'une part à augmenter le nombre de participants dans les langues moins présentes (tel que l'arabe), si nécessaire par le biais de collaborations extérieures ; d'autre part, je souhaiterais que nous devenions réellement une ressource pour les lecteurs potentiels vivants dans les pays ayant un faible développement informatique ou n'ayant pas accès à Internet.

Anthere

Nous tous ici ne manquons pas d'accès à l'information ; au contraire, nous sommes noyés sous les informations fournies par la télévision, la radio, les journaux, internet... notre problème est plutôt d'isoler l'information, et d'obtenir une information fiable.

Cependant, la majorité de l'humanité ne bénéficie pas de toutes ces sources et a besoin d'aide. N'augmentons pas la fracture entre ceux qui ont accès et ceux qui n'ont pas accès à l'information !

L'aspect international de notre projet est important ! Il est important car notre objectif est de fournir de l'information au plus grand nombre possible. Un accès gratuit et une redistribution libre sont importants. Mais s'adresser aux lecteurs dans leur propre langue l'est également. La participation d'éditeurs provenant de toutes cultures est également important pour satisfaire notre objectif de neutralité.

Enfin, c'est une occasion inespérée pour nous tous de découvrir des hommes et des femmes de tous pays, de mettre en balance nos points communs et nos différences et d'apprendre à vivre et à tolérer, voire apprécier, ces différences. Dans de nombreux pays, les différends se règlent à coup de grenades jusqu'à ce que l'un des protagonistes se taise. Nous n'avons pas le choix, nous devons trouver un consensus. Nous n'avons que des mots, utilisons-les.

--Anthere / Florence Devouard

Si vous avez des questions ou des remarques, nous aimerions beaucoup que vous nous les communiquiez. Vous pouvez nous joindre sur nos pages de discussion, ou nous envoyer un courrier électronique : board (at) wikimedia.org.


 

<< 2 >>

</div>